Voeux 2012.

Après une période de vacance de fin d’année chargée en victuailles facile à digérer (genre dans foie gras, il y a foie, ça doit être facilement assimilé donc). J’écris un nouveau billet afin de me livrer à la rituelle épreuve des voeux.

En fait pour tout dire je m’en fous du rituel, si je le fais c’est parce que j’avais envie de dire quelques petites choses, je n’ai aucune obligation de me livrer à cet exercice et je pense que d’ailleurs tous le monde se porterait mieux si les gens qui n’ont pas envie s’abstenaient.

Bon pour faire court et ne pas vous exposer la liste de mes malheurs qui commencent à ressembler à un épisode de « Rémy sans famille », on peut le dire simplement 2011 a été une année de merde.

Une fois que cela s’est dit, qu’est ce qui se profile pour 2012 ? A priori d’après l’ensemble des commentateurs 2012 sera l’année de la loose, bien qu’on souhaiterait tous une autre rime, il semble effectivement que beaucoup de nuages se profilent à l’horizon. Et je pense que cette impression d’être malmené par un environnement hostile sur lequel nous n’avons pas de prise risque de se poursuivre.

Ca c’était pour le constat, après c’est comme d’habitude, vous avez le choix entre regarder vos pompes en vous plaignant ou vous dire comme le marin pécheur qu’on ne choisit pas sa mer et que l’important c’est d’avancer.

Comme je l’indiquais dans un autre billet, finalement tout se réduit à votre définition du succès et c’est pour cette raison que d’habitude dans nos voeux on reste toujours très évasif avec du « Bonne Année, Bonne Santé » parce que ça au moins on est sur que cela convient à tous le monde.

Sortons donc de cette généricité bien commode et soyons plus précis. Tout d’abord j’ai moi même à mon niveau un plan d’action assez simple :

  • Continuer à perdure du poids, mon prochain objectif est d’atteindre les 90kg. J’en suis à 102kg présentement avec un départ il y a quelques mois à 117kg. Le tout sans régime particulier simplement en essayant de changer durablement mes habitudes alimentaires (pas difficile chez moi, tout ce sucre doit en partie disparaitre). Avec un crédo : manger moins, manger mieux.
  • Apprendre l’allemand, où du moins progresser sérieusement. J’ai déjà réfléchi à la façon de le faire, sans doute de la même manière que pour l’anglais en me gavant de série en VO non sous titré. Je vous rassure ça sera sans doute plus du Glee en allemand que du Derrick ou autres « Ein Fall fur Zwei ».
  • Faire une première année bénéficiaire avec ma nouvelle entreprise, parce qu’on est pas là que pour rigoler.
  • Démarrer la Plage sur les chapeaux de roue. Là aussi on a un pari à tenir, celui de générer du tissu économique local à base de TIC. Parce qu’en Alsace on a toute la matière première qu’il faut pour claquer de belles boites dans ce domaine qui me tient particulièrement à coeur.
  • Prendre des vacances et voyager… j’en ai marre de juste voir les photos des autres sur Facebook.

Voilà, hop, plan d’action en 5 points. On verra bien d’ici la fin de l’année ce qu’il en a été. Alors maintenant passons à vous, qu’est ce que je pourrais bien vous souhaiter ? Je vois plusieurs points, que je vous livre :

  • Je vous souhaite d’exercer un métier que vous aimez avec des gens que vous appréciez. Je fais ça depuis pas mal d’années et cela jette de la lumière sur votre vie. Le travail n’est pas qu’un accessoire de votre vie, si vous le considérez ainsi vous risquez juste d’accumuler de la rancoeur et de faire rejaillir cela sur les gens que vous aimez. Si vous n’êtes pas actuellement en train d’exercer une profession que vous kiffez ou alors avec des gens obtus et déplaisant, c’est peut être le moment de songer à remédier à ce problème. Oui c’est difficile, pas évident et fatiguant, mais le jeu en vaut la chandelle non ? En tout cas je connais plusieurs personnes qui comptent bien le faire en 2012, que cela soit à coup de VAE ou encore de réorientation professionnel au sortir d’un licenciement économique. Des gens ont le courage de faire cela, rajoutez votre nom à la liste.
  • Je vous souhaite aussi de passer plus de temps avec les gens que vous aimez. A mon niveau où on bosse beaucoup on a toujours un peu la tête dans le guidon. Or c’est souvent quand il est trop tard qu’on se dit qu’on aurait du passer plus de temps avec ses parents, sa femme, ses enfants, ses amis. Ne négligez pas ces points là, rien n’est éternel (et un divorce ça coûte cher).
  • Je vous souhaite d’embrasser le chaos et au 31 Décembre 2012 de pouvoir regarder cette année avec fierté, quel que soit les résultats. Et cela nécessitera que vous alliez au delà de votre peur et que vous passiez à l’action.

Voilà qui clôture ma session de voeux 2012, à vous les studios !

 

 

  • Laroche Mylene

    Plein de bonnes ondes pour la réalisation de ce programme. Une petite suggestion pour combiner 2 points : passer des vacances en Allemagne, super promos sur spa-dich-fit ou abindenurlaub.de. Plus exotique, Argentine, Nicaragua … il y a certains coins ou l’Allemand est couramment parlé. Sinon prendre une stagiaire Allemande de chez Arte …

  • http://www.bretzelsandgames.com Stéphane Becker

    La stagiaire ça marchera pas, j’ai un associé Allemand (et l’autre Franco-Ghanéen).

  • Jchatel

    Alors je te propose de venir comme prevu au Start up week-end de Zurich (meme si les jeunots on l’air de manquer de poils au menton) pour paufiner un peu ton « Suisse » Allemand (car les doublage audio Allemand ca laisse des sequelles) et voyager par la meme. 2012 c’est de la bombe.

  • http://www.bretzelsandgames.com Stéphane Becker

    C’était prévu qu’on vienne, donc on vient :)

  • Patbwh

    Salut Stéphane,

    c’est toujours un plaisir de te lire. Tes conseils sont sages et je compte bien en suivre quelques-uns voire tous ;)
    Bonne chance pour tes projets. Stay hungry, …